Facebook Twitter LinkedIn Instagram Youtube

Fin des certitudes et des managers, faim de leaders n°3

Fin des certitudes et des managers, faim de leaders 

Deux leaders cultivent le bonheur de leurs équipes

Cultiver les hormones du bonheur
Simon Sinek, dans deux de ses conférences TED les plus suivies, nous rappelle que la chimie du bonheur quotidien n’a guère évolué depuis que nous avons quitté la grotte Chauvet (- 25 000 ans). Voici comment, au fil de la journée, notre cerveau se shoote, littéralement ! Voici comment il s’inonde de quatre hormones naturelles :

 

Le leader contribue à la production de sérotonine dans le groupe
Le leader de tout groupe — y compris dans le monde du business — est un catalyseur de la production d’hormones du bonheur. Son rôle se concentre surtout sur la n°3, la sérotonine.

L’humilité fait partie de ses qualités de base, évoquées par Simon Sinek dans son livre Pourquoi les vrais leaders se servent en dernier.

Le livre trouve son point de départ dans cette tradition, toujours respectée chez les Marines américains, qui veut que les officiers, au mess, se servent en dernier.

Mais pas besoin de traverser l’Atlantique pour croiser des leaders modestes. Un exemple ? Voici l’interview d’Alice Holzman, directrice générale de Ma French Bank — la toute nouvelle filiale de La Banque Postale. On aimerait faire partie de son équipe.

Interview d’Alice Holzman : Role model sans le savoir,

qui évoque sans chichis l’ambiance qu’elle a créée pour la création de la néo-banque qu’elle dirige

 

Le leader contribue à la production de dopamine dans le groupe
Le lion peut vous échapper, ce n’est pas grave. Le chasseur qui emmène le groupe peut tomber, ou perdre la trace du lion, ce n’est pas grave. Ce n’est pas grave si ce chasseur a l’énergie pour se relever et poursuivre son effort.

Le leader, dit-on, montre le chemin.

Corrigeons l’adage.

Ce n’est pas la netteté du chemin qui compte, pour motiver l’équipe à avancer, derrière le leader ; c’est le fait que le leader avance (sur le chemin qu’il ouvre) : on le suit.

Là-encore, pas besoin de traverser les millénaires pour trouver des leaders de la chasse impressionnants de ténacité.

Un exemple ? Un ingénieur des télécoms qui a « chassé des lions » avec des technologies qui ont tellement changé en peu de temps ; et qui a su se relever autant de fois (+ une) qu’il est tombé. Son tout dernier lion a belle allure.

Pascal Thomas, cofondateur de Futura Gaïa le dit sans ambages : « Partir avec des certitudes, c’est le meilleur moyen de se prendre un mur », et évoque ses échecs, sources de ses réussites

Pascal Thomas entraîne le lecteur avec lui, et le lecteur tombe avec lui, et l’on se relève avec lui, plusieurs fois de suite, « à l’américaine » : un tel leader est évidemment shooté aux endorphines, qui lui fournissent le cran pour repartir. Mais il est aussi régulièrement inondé de dopamine, l’hormone qui signe la récompense dans nos esprits ; et il aide ses collaborateurs à ressentir eux aussi le bonheur de la réussite, car il sait que les échecs ne sont que les étapes qui précèdent les succès.

Cette série sur le leadership par temps incertains se clôt ainsi sur ceux qui nous embarquent : par leur énergie et leur humilité — les deux en même temps ! 


[1] Le manque de sérotonine se traduit par le manque de confiance en soi, la dépression ; relisez le dernier roman de Michel Houellebecq, qui a pour titre Sérotonine.

Partager cet article
Derniers articles
Newsletter

Les informations recueillies sur ce formulaire sont enregistrées dans un fichier informatisé par MediaSchool Executive Education afin  de recevoir notre newsletter mensuelle. La base légale du traitement est le consentement.

Les données collectées seront communiquées aux seuls destinataires suivants : le Responsable de Traitements du Pôle Formation Continue. Les données sont conservées pendant 36 mois (3 ans).

Vous pouvez accéder aux données vous concernant, les rectifier, demander leur effacement ou exercer votre droit à la limitation du traitement de vos données. Consultez le site cnil.fr pour plus d’informations sur vos droits.

Pour exercer ces droits ou pour toute question sur le traitement de vos données dans ce dispositif, vous pouvez contacter notre DPO délégué à la protection des données : RGPD.Ecoles@mediaschool.eu Si vous estimez, après nous avoir contactés, que vos droits « Informatique et Libertés » ne sont pas respectés, vous pouvez adresser une réclamation à la CNIL.